Shepard « Obey » Fairey vs Associated Press

Le 7 septembre 2012, le célèbre artiste urbain Shepard Fairey alias Obey Giant a été condamné Outre-Atlantique pour l’utilisation non autorisée d’une photographie de l’agence Associated Press.

Au cœur de l’affaire, une photographie du journaliste Mannie Garcia prise en 2006 et que Shepard Fairey s’appropria deux ans plus tard pour donner naissance à l’affiche Hope, véritable image emblématique de la campagne présidentielle de Barack Obama.

                                                          

Dès 2009, Associated Press avait réclamé une compensation financière à Shepard Fairey qui durant la procédure mentit sur l’origine de la photographie utilisée pour son œuvre et falsifia les preuves données au juge avant d’avouer publiquement son geste quelques mois plus tard.

Menacé de 6 mois de prison ferme mais s’engageant à verser 1,6 millions de dollars à Associated Press, Shepard Fairey a écopé il y a quelques jours d’une peine de 2 ans de mise à l’épreuve, 300 heures d’intérêt général et 25 000 dollars d’amende dans le procès qui l’opposait à la prestigieuse agence de presse.

Outre les tromperies de Shepard Fairey, il est intéressant de constater que l’artiste urbain invoqua dans cette affaire le Fair Use autorisant la récupération d’une œuvre d’art si son usage est « raisonnable », une notion assurément floue et équivoque du Droit anglo-saxon.

De plus, le Street Art est par essence un mouvement artistique fondé sur l’inspiration, l’appropriation, la réinterprétation, le détournement, la critique, la caricature et la parodie de multiples influences tels que l’Avant-garde, l’Art Conceptuel et Contextuel, le Pop Art, le Happening, l’imagerie populaire, les pochettes de disques vinyles ou encore les excès de la publicité du XXIème siècle.

A ce titre, que penser de la décision de justice rendue dans cette affaire ? La liberté des artistes urbains s’arrête-t-elle là où commencent les intérêts financiers des autres ?

Quelque soit le débat, prenez le temps entre deux réflexions d’aller voir Obey // The Print Show, la dernière exposition de Shepard Fairey dans la très atypique galerie Rue de Beauce à Paris. Un régal indiscutable !


Informations :

Site officiel de Shepard Fairey : www.obeygiant.com

Plus d’informations sur  la galerie d’art Rue de Beauce : www.ruedebeauce.com

Si vous avez aimé, partagez !