Un visage familier des rues de Paris – Gregos

Un visage que vous connaissez très bien dans Paris, c’est celui de Gregos, un artiste qui s’illustre dans le moulage et le collage, puisqu’il colle dans tout Paris son visage. L’occasion en cette fin d’année de publier un échange que nous avions eu avec lui il y a quelques mois….

Peux-tu te présenter et présenter quelques une de tes réalisations ?

Mon nom est Grégos, j’ai 41 ans et je suis un artiste qui intervient principalement dans les rues de Paris, et là où mon art me mène. La plupart de mes réalisions sont des reproductions de mon visages ayant différentes expressions, que je peins et colle sur les murs.

Gregos - Visage dans Paris

Comment définirais-tu ton style ? Quelles sont tes sources d’inspirations ? Artistiques et Personnelles ?

Faussement égocentrique et principalement Urbain. Mes humeurs, l’actualité, mes rêves, ma vie, la rue, les tags, Franz Xaver Messerschmidt (J’ai connu son travail grâce à un ami artiste du nom de « Mister Lolo » qui un jour m’a dit que mon travail ressemblait au sien, depuis, je regarde souvent des photos de ses sculptures, j’essaie de comprendre ce qui lui est passé par la tête)

Gregos - Visage Street Art

Quel sont tes techniques et astuces pour produire tes œuvres ? Comment as-tu décidé de te produire dans la rue ? Quel est l’objectif de tout ses visages dans la rue ?

Plusieurs moules, un apprentissage sans fin, et beaucoup de travail. J’ai décidé de me produire dans la rue principalement, pour pousser un coup de gueule, puis plusieurs coups de gueules. Surprendre les passants, les étonner, qu’ils s’interrogent, mais aussi pour les amuser et qu’ils interagissent avec. Les touristes adorent…

Gregos - Visage Paris

Que penses-tu de la scène Street art à Paris et plus globalement, que penses-tu des artistes ? As-tu des coups de cœur ?

La scène parisienne, je dirais même française est bouillonnante, beaucoup d’artistes renommés sont Français. Beaucoup de jeunes s’y mettent aussi et nous surprennent, nous épatent. Un train est en route à grande vitesse et beaucoup court après avec un seul but, qui est de monter dedans. Pour moi dans les rues de Paris, il y a 3 styles différents, le Graffiti (et tag), que j’aime et qui me rappellent mes sources, le « street art » que j’aime aussi beaucoup, et la décoration murale. Dans les 3 cas, il y a  des œuvres qui me parlent et d’autres qui ne me parlent pas. J’ai des coups de cœur, oui, mais je les garderais pour moi, c’est mon jardin secret.

Merci beaucoup à Gregos pour cet échange, vous pouvez retrouver plus d’informations sur son site et sa page Facebook.

Si vous avez aimé, partagez !