La Gare du Nord se transforme en Art Résidence

Plus besoin de se cacher en ce moment pour les street artistes, la gare du Nord leur offre ses murs lors de l’événement de « l’art résidence », du 11 juin au 8 juillet 2015. L’inauguration a eu lieu le jeudi 11 juin en présence de Fleur Pellerin, ministre de la culture, Rémi Féraud, maire du 10ème arrondissement de Paris, François Kalfon, représentant du conseil régional d’Ile-de-France et Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares et Connexions.

 

SP38
SP38 © Marie-Ange Baudin

De toutes les entrées de la gare du Nord, le voyageur se retrouve confronter à l’une des œuvres des artistes résidents à la Gare. Comme dans une chasse au trésor, le public doit parcourir les couloirs, changer de niveau pour trouver les réalisations de Gregos ou de Fafi. Seul le quai 36 regroupe plusieurs œuvres, qui pour être admirées dans les meilleures conditions, doivent être vues depuis le quai d’en face.

«  Nous travaillons sur le projet de la gare du Nord depuis deux ans, date à laquelle est née notre collectif. Pour nous le quai 36 est un lieu de passage obligatoire pour nous rendre au travail ou en cours. Nous avons décidé de promouvoir l’art urbain en réunissant plusieurs acteurs pour revaloriser l’espace public « , explique Jonas, l’un des membres du collectif Quai 36.

Fleur Pellerin entourée du collectif Quai 36 et des artistes © Marie-Ange Baudin
Fleur Pellerin entourée du collectif Quai 36 et des artistes © Marie-Ange Baudin

  » «  » » » »   

 » Dans un lieu comme celui-ci le street art s’intègre parfaitement. Il dynamise les quais de la gare et les harmonise également. Nous avons eu la liberté de créer, de laisser libre court à notre imagination « continue-t-il avant de céder le micro aux autres représentants de la SNCF et du Maire du 10e.

 

Les artistes peignent librement depuis le 27 mai dans la gare : pas de poursuite avec la police, liberté du thème pour leurs œuvres, contact direct avec le public. Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares et Connexions, se dit  » fier d’avoir réussi à réenchanter les gares avec de tels projets comme aussi celui de Art Liberté, à la gare de l’Est . Et trop souvent les artistes manquent de place et avec ce projet, ils bénéficient de plus de 1500 m2 de surface et de plus de 700 000 visiteurs par jour « .

Gregos offre l'un de ses visages à Fleur Pellerin  © Marie-Ange Baudin
Gregos offre l’un de ses visages à Fleur Pellerin © Marie-Ange Baudin

 Fleur Pellerin compare presque la résidence de la gare du Nord à la villa Médicis. Cette année, des artistes d’art urbain ont été proposés pour y être résident.  » Cela permet de confronter l’ art urbain à l’art contemporain « , souligne la ministre.

Pour la ministre la culture, le street art  » démocratise la culture et qui se construit par rapport aux autres. C est merveilleux « . Cela facilite également la circulation des oeuvres d’art.  » Une nouvelle forme d’esthétisme naît et doit être mise en valeur « , finit-elle par conclure.

Dourone © Marie-Ange Baudin

Parmi tous les artistes comme Mesnager, Gregos, Jana&JS ou encore Artiste Ouvrier, des jeunes dans le mouvement sont mis en avant grâce à cette initiative.  » Le quai 36 m’ a contactée. J’ ai été enchantée par le projet : ça n’est pas tous les jours que l’on a des grands murs blancs à notre disposition et avec aussi grande liberté d’expression. Le thème du voyage ne nous n’a pas été imposé « , explique Koralie.

Son oeuvre représente une geiska, une personnage hybride derrière qui le spectateur peut découvrir une architecture composée d’une église, une mosquée et d’un temple bouddhiste.  » Elle est comme l’impératrice du voyage,Hermosa « , souligne l’artiste.

Koraline  © Marie-Ange Baudin
Koraline © Marie-Ange Baudin

Ce travail avec la Gare du Nord crée une interaction avec les voyageurs, au risque même pour certains artistes d’être dérangés par des personnes un peu trop alcoolisées. Mesnager, Dourone, Fafi, Baske, Levalet, Btoy, Kool Koor, SP38, Artiste Ouvrier, Masai, Gregos, Jana&JS, Solylaisse, Koralie et Pioc PPC seront présents jusqu’au 8 juillet pour embellir la gare.

Tout le programme à cette adresse : Quai 36

Si vous avez aimé, partagez !