The Wall : Ceci n’est pas une toile

Dynamique et passionnée, l’équipe de l’association The Wall se lance dans un nouveau projet avec the Festiwall qui aura lieu les 21 et 22 mai prochains à Paris.

Fans d’art urbain, les membres de l’association The Wall ont la chance d’être colocataires d’artistes dans des ateliers à Aubervilliers. Aucun d’entre eux n’a épousé une voie artistique cependant ils sont à l’origine de The Wall : mi-tableau, m-mur. Parmi les quatre amis à l’origine du projet, Louis Larret-Chahine a pris le temps de nous répondre.

Louis, l'un des fondateurs, dans leur atelier © The Wall
Louis, l’un des fondateurs, dans leur atelier © The Wall

Louis, tu es l’un des cofondateurs de cette jeune association d’un an et demi, peux-tu nous expliquer ce qu’est exactement un « wall » ?

Le « wall » est un fragment de mur fabriqué et encadré artisanalement dans notre atelier. Nous coulons du béton dans un cadre de format rectangulaire. L’artiste peut insérer des morceaux d’objets rappelant la rue s’il le désire et donner de la couleur au béton. L’aspect n’est pas lisse et rappelle ainsi le côté rugueux du mur. Chaque « wall » a son certificat d’authenticité.

Combien pèse l’ensemble ?

Le Wall pèse 6 Kg seul et peut atteindre 9 Kg. Nous mettons l’accroche directement dans la solution. L’artiste doit donc être attentif au sens dès le début de son œuvre. Nous coulons ce ciment dans un cadre d’une épaisseur d’un centimètre et mesure 60 x 80 cm. Il faut deux mois et demi pour le séchage avant d’être travaillé par l’artiste.

© The Wall
© The Wall

Vous n’êtes pas galeriste donc comment est née l’envie de créer une galerie ?

Il s’agit avant tout d’un projet entre amis. L’un est développeur et les trois autres, dont je fais part, sont dans l’univers juridique. Nous souhaitons conserver cet esprit au sein de notre association avec l’aide de dix bénévoles.

Dans cet univers, il est toujours difficile d’envisager un prix. Comment faites-vous ?

Le prix est fixé par l’artiste. 20% de la somme sont reversés à une association choisie par The Wall, l’ensemble des artistes et les collectionneurs. Nous avons tous nos métiers à côté, l’argent que nous récoltons est entièrement réinvesti dans des projets comme The FestiWalll.

Avec le projet The Festiwall, vous vous démarquez. Quel est réellement The Wall ?

Nous sommes à la fois une galerie et nous créons des événements afin de réunir tous ceux qui aiment cet univers à notre image. Nous souhaitons rendre hommage à ce mouvement qu’est l’art urbain en rythmant les berges du canal de l’Ourcq et du canal Saint-Denis à l’aide de performances artistiques. Nous espérons que cela sera le premier événement d’une longue série.

Si vous avez aimé, partagez !