Ground Effect – La galerie urbaine installée dans des caves

Il y a à Paris plus de 60 galeries dédiées à l’art urbain, au « street art ». Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Théo, le co-fondateur Ground Effect, la dernière née des galeries parisienne et qui compte bien bousculer le format classique actuel.
Salle principale ground effetct
Salle principale ground effetct

Bonjour Théo! Peux-tu nous présenter la galerie urbaine Ground Effect dont tu es le co-fondateur ?

C’est une galerie d’art urbain mais aussi une agence artistique. Elle promeut les artistes issus de ce courant.

Pourquoi as-tu créé cette galerie ?

J’ai toujours baigné dans le monde du graffiti. L’idée était de produire des graffeurs avec de l’or dans les mains mais qui manquaient de reconnaissance.

J’ai donc commencé à bâtir la structure afin de les aider.

Logo ground effetct
Logo ground effetct

Qu’est-ce qui différencie Ground Effect des autres galeries à Paris ?

Plutôt que de représenter (et faire comme certaines galeries) des têtes de figures, la galerie a pour vocation de faire grimper des artistes émergents, les défendre et grandir avec eux.

L’aspect agence artistique est très important pour nous.

« La plupart des artistes de la galerie sont eux-mêmes des graffeurs »

Couloir
Couloir

La galerie est installée dans un réseau de cave que nous avons totalement réaménagé et réhabilité. A l’image de l’art urbain, c’est une réappropriation de l’espace commun. Elle a longtemps été un atelier d’artiste collaboratif.

La plupart des artistes de la galerie sont eux-mêmes des graffeurs. Pour les autres, même les photographes comme Gomez ou Naomi, ils sont directement issus de la culture urbaine.

Nous accueillons également un tatoueur, Yakes, ainsi que notre shop de textile.

Comment est organisée la vie de la galerie ?

Un vernissage le jeudi de 18h à 22H et une ouverture au public le samedi de 16h à 22h. Nous allons ajouter progressivement des journées d’ouverture.

La semaine, nous recevons les collectionneurs et nous travaillons à la galerie.

Nous prêtons également le lieu pour divers projets allant du tournage de clips au showroom. Ici le partage artistique prône.

A la demande des collectionneurs, chaque œuvre & fresque présente dans la galerie peut être adaptée à une commande à domicile.

Salle principale
Salle principale

Par rapport aux artistes dont tu m’as parlé, quels sont ceux qui exposent actuellement et ceux qui vont prochainement faire leurs entrées ?

Nous avons un système de roulement dans la salle principale de 40m2. Dans cette salle l’artiste a carte blanche pour investir l’espace.

Actuellement, l’exposition Fast Life de « G. » est en cours. Les deux prochains artistes sont Cannibal Letters & Ride In Peace.

Contrairement aux galeries classiques, les formats d’exposition sont assez courts, à savoir un nouvel artiste toutes les 3 semaines.

Le reste de la galerie est donné aux artistes résidents.

Peux-tu nous présenter un artiste qui est en résidence en ce moment ?

Ko, artiste résident depuis l’ouverture, cultive tout un travail autour du symbole et du détail. Il possède un mur entier à la galerie et une fresque au Point Ephémère.

Salle principale
Salle principale

En visitant la galerie, on remarque un corner ou vous vendez des vêtements, peux-tu nous en dire plus ?

Oui, l’art ne se limite pas aux œuvres mais regroupe plusieurs autres domaine comme notamment le textile.

En ce moment nous avons « Petit  Chat » la marque de Yakes, un de nos artistes résidents, ainsi qu’Humo clothing,

D’autres marques arrivent très vite !

Corner shop
Corner shop

Merci Théo et à très bientôt !

 

Informations sur la galerie :

Adresse  160 RUE MONTMARTRE 75002

Horaires 18-22H

Facebook : Ground Effect

Instagram : Ground.Effect

Site web : coming soon

Si vous avez aimé, partagez !