{Découverte} Le Break Beat Events : 1ère édition

Dimanche 22 septembre, direction Montauban !  

La traversée de cette jolie petite ville médiévale nous conduit aux portes d’un hangar, attirées par les sons des basses et le rythme accéléré des sprays. Nous y découvrons un mur extérieur quasi terminé, rayonnant par ses couleurs dans la grisaille ambiante.

Un événement artistique local

Frédéric Cames, à l’initiative du projet et Guillaume Koke ont lancé le « Break Beat Events » dans leur ville afin de mettre en avant le tissu artistique montalbanais.

Né d’une passion commune pour les cultures urbaines, l’objectif est de créer un micro-festival ainsi que des événements ponctuels autour de l’art urbain. Tout cela dans le but de donner de la visibilité aux artistes locaux. Frédéric Cames nous a confié qu’il envisageait à termes d’élargir son champ d’action à la région Occitanie.

Réalisé en partenariat avec l’association “La Cloche” qui œuvre pour les sans-abris, une partie des bénéfices collectés durant le Break Beat Events leur sera reversé. Le droit d’entrée de 5 € en pré-vente (8€ sur place) reste accessible, et ce grâce au soutien des associations locales.

Une approche pluridisciplinaire

De 12h à 22h se sont enchaînés différents happening : rap, live painting, danse hip-hop et tatouages, dans une ambiance conviviale.

Côté peinture, cinq artistes locaux : Some, Aske, Megra, Karot et Pekas ont assurés des live painting mêlant différents univers artistiques. Entre wildstyle et graffiti, nous avons assisté à un show artistique fort en couleurs, malgré la pluie battante !

Musicalement, les rappeurs Paolo, Guyz, Loulou Masta, Mvxim, Bkl et Dirty Beat nous ont assurés un show rythmé et collectif. 

À quand la seconde édition ?

Suivez les ici

Break Beat Events leur site, Facebook, Instagram

Report photos !